À propos de l’isolation phonique

Pour vivre de manière confortable chez soi, il ne suffit pas seulement d’y créer une température ambiante et de l’équiper de matériels électroménagers. Il faut aussi s’assurer que lorsque vous êtes chez vous, les bruits des voisins ne vous perturbent pas. Ce genre de situation se présente surtout quand vous vivez en appartement. Pour l’éviter, il faut améliorer l’isolation phonique de votre habitation. Les détails.

Connue aussi sous le nom d’isolation acoustique, l’isolation phonique vise à réduire, voire à éliminer les bruits intérieurs ou extérieurs qui se propagent dans votre maison ou appartement. L’isolation phonique consiste à se servir d’isolants en utilisant diverses techniques de pose. Pour améliorer l’isolation phonique des murs, vous pouvez avoir recours à des panneaux sandwich qui présentent une épaisseur variant entre 4 à 10 cm. Vous pouvez aussi utiliser la méthode de contre-cloison maçonnée. Elle consiste à poser un isolant sur la paroi d’origine et à le recouvrir avec une cloison en brique ou en plâtre. Vous pouvez aussi poser un isolant sur ossature métallique et recouvrir ensuite avec une plaque de plâtre.

Quelle isolation phonique pour les sols et les fenêtres ?

Quand vous vivez dans un immeuble, il est important que les sols soient bien isolés. Pour ce faire, il suffit tout simplement de poser un revêtement souple ou encore une moquette épaisse. Le meilleur isolant acoustique pour le sol est la dalle flottante. Pour les fenêtres, les travaux d’isolation commencent par une bonne évaluation de la menuiserie. À ce propos justement, il faut savoir que certaines menuiseries sont plus isolantes que d’autres. Pour renforcer sa performance, il pourrait être utile de poser des joints. Les vitriers proposent aussi un vitrage à un seul verre dont l’isolation a été renforcée.

Lorsque vous réalisez des travaux d’isolation, il faut bien choisir l’isolant. En choisissant de la laine de verre ou encore du polystyrène élastifié par exemple, vous améliorerez à la fois d’une bonne isolation thermique et acoustique, ce qui n’est pas le cas du polystyrène expansé ou du polyuréthane rigide. Pour améliorer l’isolation phonique de votre habitation, il faut intervenir sur quelques éléments : le mur, le sol, le plafond et les fenêtres.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *